Accueil > Actualites > Publications > AINS et angine : augmentation du risque de phlegmon?

14 Avr. 2017 / Publications

AINS et angine : augmentation du risque de phlegmon?

Thèse de médecine générale

Cédric Piroulas

En France, 9 millions de consultations pour angine ont lieu chaque année en médecine générale. Pour traiter les symptômes, le paracétamol seul s’avère souvent insuffisant.
Aux Etats-Unis, l’utilisation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) est recommandée alors qu’elle est déconseillée en France, à cause d’une probable augmentation du risque de phlegmons.
Toutes ces recommandations reposent sur des avis d’experts. L’objectif de cette étude est d’évaluer si la prise d’AINS lors d’une angine impacte le risque de survenue d’un phlegmon.


[lire la thèse]